La communication inter-espèces

L'apprivoiser

1°. Conscience animale

Les animaux vertébrés dont nous faisons partie éprouvent des émotions et manifestent une volonté propre de vivre, indépendamment de leur intelligence et de leur sensibilité. Cette forme de conscience animale est appelée sentience.
Mais attribuer une conscience à certains animaux et pas à d’autres a t-il un sens ? En vertu de quoi et au nom de quels critères l’Humain attribue t-il ou non une conscience aux autres êtres vivants non humains ?
Par ailleurs la science post-matérialiste permet de postuler que la conscience humaine ne serait pas une production de notre cerveau mais un champ d’informations non-local dont notre cerveau serait le récepteur. 

Une conscience peut-elle donc exister chez les êtres vivants non humains ?

2°. Communiquer avec des animaux ?

Communication animale, communication intuitive, communication inter-espèces sont les principaux termes utilisés pour désigner la capacité à dialoguer avec des animaux de conscience à conscience.
Des « propriétaires » d’animaux, des éleveurs et certains vétérinaires font de plus en plus appel à ces communicateurs pour comprendre leurs animaux lorsqu’ils sont confrontés à des problèmes de comportement, à des douleurs ou à un mal-être inexpliqués par la médecine. Leurs témoignages sont troublants.

La théorie quantique de l’information nous livre des clés de compréhension de ce mode de communication à travers les dernières découvertes sur le temps et l’espace.

3°. Jusqu’où va la conscience animale ?

Les communications réalisées avec des animaux nous ouvrent les yeux sur la conscience chez l’animal, au-delà de son intelligence telle que l’Homme la définit, c’est-à-dire la capacité à s’adapter à son environnement et à résoudre des problèmes.
Recevoir des informations de la part des animaux peut désorienter notre mental. La nature des informations reçues est à même de bouleverser notre vision de l’animal, du monde, et donc notre rapport au Réel. Faire parvenir des informations en retour aux animaux par la pensée, puis observer des changements, est également riche d’enseignements.  Ces découvertes nous conduisent à ouvrir notre esprit à des possibilités insoupçonnées.

Les animaux qui vivent à nos côtés peuvent-ils être des miroirs de notre vie ? Quel regard portent-ils sur nous ? Que nous enseignent-ils ?

 

4°. Une communication accessible à tous ?

D’après les communicateurs animaliers, nous sommes tous en mesure de réactiver et développer cette faculté en sommeil, à des degrés différents : en fonction de nos capacités sensibles, de notre aptitude à l’attention, de l’entraînement.
Les enfants et les adultes qui ont développé ce potentiel peuvent témoigner de ce que la communication inter-espèces leur a apporté. Elle leur a donné accès à la compréhension du Vivant et à sa richesse infinie.

Et si nous imaginions un futur où l’école permettrait aux enfants d’apprendre la communication inter-espèces en première langue vivante ? Quelle richesse aurions-nous alors à notre portée pour faire évoluer le monde ?

Facebook
Twitter